ARCOS complète ses mesures environnementales

Strasbourg, le 18 septembre 2017

En lien avec les services de l’Etat et l’ensemble des collectivités partenaires du projet, ARCOS mène actuellement des études complémentaires pour répondre aux principales attentes formulées par le Conseil National de Protection de la Nature (CNPN) dans son avis du 11 juillet 2017. Par ailleurs les travaux préparatoires au chantier, incluant notamment les fouilles archéologiques engagées dans la continuité des diagnostics établis par la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), se poursuivent dans le respect des autorisations accordées.

De nouvelles mesures environnementales présentées à l’automne

Une nouvelle évaluation de l’impact du projet sur les zones humides a été réalisée, et des mesures compensatoires supplémentaires dans la vallée de la Bruche seront proposées.

Pour une infrastructure d’une emprise définitive de 260 hectares, ARCOS mettra en œuvre plus de 1000 hectares de mesures compensatoires environnementales pour les différentes espèces protégées concernées.

La transparence écologique de l’infrastructure sera encore améliorée, grâce à 120 ouvrages de franchissement autoroutiers répartis le long des 24 kilomètres du tracé, qui assureront la continuité de l’habitat de la faune, et en particulier du grand hamster d’Alsace.

Concernant cette espèce protégée, ARCOS poursuit le déploiement d’un dispositif innovant de préservation, incluant notamment la création d’une ferme d’élevage en semi-liberté, ainsi que la mise en place de cultures favorables à grande échelle, en collaboration avec le monde agricole.

Afin d’assurer une prise en compte optimale et cohérente des enjeux liés aux espèces protégées, ARCOS collabore pleinement avec le Conseil Départemental du Bas-Rhin, Maître d’Ouvrage de l’opération d’aménagement foncier prévue à proximité de l’autoroute.

Enfin, en matière de préservation de la ressource en eau, 25 bassins de rétention permettront de stocker et traiter toutes les eaux de ruissellement de la plateforme autoroutière. La transparence hydraulique de l’autoroute sera également assurée par des aménagements de rétablissement des cours d’eau dimensionnés pour prendre en compte leur expansion éventuelle en période de crue.

Les travaux préparatoires se poursuivent : lancement des fouilles archéologiques

La DRAC mène depuis plusieurs mois des diagnostics archéologiques sur l’ensemble du tracé du projet.

Les deux premières fouilles archéologiques prescrites par la DRAC dans le prolongement de ces recherches préparatoires ont débuté le 11 septembre 2017 sur la commune de Vendenheim. Elles permettront de mettre au jour un premier site présentant des indices d’habitat du Néolithique ancien et un second comportant des vestiges de la voie romaine reliant Strasbourg à Brumath.

Les diagnostics archéologiques se poursuivent par ailleurs dans les zones boisées du massif du Krittwald et des bois situés à proximité de la Bruche. Des opérations de déboisement seront nécessaires pour rendre possible ces diagnostics, dans le respect des autorisations délivrées par le Ministère en charge de l’environnement et par la Préfecture du Bas-Rhin après un avis favorable du CNPN et une consultation du public.

Ces opérations s’accompagnent de nombreuses actions de compensation écologique. A titre d’exemple, pour 1 hectare impacté, ARCOS créera 4 hectares de boisements et de restauration de boisements existants.

Cent-cinquante personnes d’ores et déjà mobilisées

Depuis 20 mois, les entreprises sont à pied d’œuvre pour définir et mettre en œuvre les mesures les plus adaptées aux enjeux du territoire, en concertation avec les collectivités concernées par le projet et les services de l’Etat. Les priorités sont de préserver le cadre de vie des riverains, de répondre aux attentes du monde agricole et de protéger la ressource en eau, la faune et la flore.

Site web : contournement-ouest-strasbourg.fr

A propos d’ARCOS

La société ARCOS, filiale de VINCI, a signé en janvier 2016 avec le Ministère en charge des Transports un contrat de concession d’une durée de 54 ans, portant sur la conception, le financement, la construction, l’exploitation, l’entretien et la maintenance du contournement ouest de Strasbourg. La mise en service de l’autoroute est prévue en septembre 2020.

 

CONTACT PRESSE
Jean-Luc Fournier
Tel : +33(0)6 26 56 73 61
jean-luc.fournier@vinci-autoroutes.com