Contournement Ouest de Strasbourg – Les travaux de construction de l’autoroute débutent

Après le démarrage des travaux préparatoires à l’automne 2016, le chantier de construction du Contournement Ouest de Strasbourg (COS) vient de débuter en plusieurs points du tracé. Ce démarrage est consécutif à l’obtention de l’arrêté préfectoral au titre du Code de l’environnement publié le 31 août 2018.

Cet arrêté permet à ARCOS, concessionnaire de l’infrastructure, de démarrer les opérations définitives de construction de l’autoroute qui devraient s’étaler sur environ 3 années.

Le chantier, mené par SOCOS (groupement d’entreprises en charge de la conception et de la construction), va se dérouler simultanément sur l’ensemble des 24 km du tracé. Les premières opérations sur le terrain consistent à matérialiser ce tracé, à poser 34 km de clôtures de mise en défens matérialisant les zones sensibles à enjeux environnementaux et à mettre en oeuvre les systèmes d’assainissement propres aux étapes de travaux. Cette première phase prendra plusieurs semaines.

Dans le même temps débuteront les opérations de terrassement et la construction des ouvrages (ponts, viaducs…). Les premiers terrassements se déroulent actuellement sur les bans d’Eckwersheim et d’Ittenheim et préparent respectivement la mise en oeuvre de la section couverte de la future autoroute et de l’échangeur avec la N4.

L’ensemble des travaux de construction se fait dans le respect de l’arrêté unique du 31 août 2018. Le déroulement du chantier est suivi par des écologues et des bureaux d’études spécialisés. Les services de l’État s’assurent au quotidien du strict respect des prescriptions environnementales.

Les dispositifs en matière de protection de l’environnement sont inédits par leur ampleur pour une telle infrastructure. Cela se traduit notamment par la construction de 120 ouvrages de transparence écologique permettant le franchissement de l’infrastructure par la faune (soit en moyenne un tous les 212 mètres) et par la mise en oeuvre de 1 260 ha de mesures compensatoires en faveur des milieux naturels et espèces protégées, soit une superficie cinq fois plus importante que l’emprise même du projet (260 ha).

En septembre les travaux préparatoires se sont poursuivis avec notamment les opérations de déboisement au sud du massif du Krittwald et au niveau du franchissement de la vallée de la Bruche. Les derniers déboisements sont actuellement réalisés sur le ban de Geudertheim. Ces travaux préparatoires portent également sur les opérations de déviation de réseaux et les opérations d’archéologie préventive commencées en 2016. La phase des diagnostics archéologiques se termine. 13 fouilles ont déjà été conduites et 20 nouvelles sont en cours de démarrage. Une surface totale de 60 ha est concernée par ces fouilles.

D’une centaine de personnes affectées au projet dans le courant de l’été, les effectifs vont rapidement atteindre 400 personnes sur le chantier. En partenariat avec Pôle emploi, plusieurs sessions d’information ont permis de réaliser les premiers recrutements sur les bassins de Strasbourg et de Molsheim.

Dès la fin du mois d’octobre, il sera possible pour les usagers des routes concernées par le chantier de s’abonner en ligne au « Bulletin de circulation », qui permettra à chacun de connaître en temps réel les conditions de circulation aux abords du chantier du COS. Un bulletin sera envoyé chaque semaine par mail ou SMS ; les perturbations de circulation et les actualités du chantier seront proposées.

Pour en savoir plus :
Site du COS www.contournement-ouest-strasbourg.fr
Contact presse :
Jean-Luc Fournier – jean-luc.fournier@vinci-autoroutes.com

A propos d’ARCOS

La société ARCOS, filiale de VINCI Autoroutes, a été désignée le 31 janvier 2016 par l’État concessionnaire de l’autoroute de Contournement Ouest de Strasbourg pour une durée de 54 ans.
ARCOS est en charge du financement, de la conception, de la construction du Contournement Ouest de Strasbourg puis de son exploitation, son entretien et sa maintenance jusqu’en 2070.
ARCOS a confié à un groupement concepteur-constructeur dénommé SOCOS les phases de conception et de construction du COS. Ce groupement est composé des sociétés Dodin Campenon Bernard (mandataire), VINCI Construction Terrassement, GTM-Hallé, Sogea Est, Eurovia Alsace Lorraine, Eurovia Infra, Cegelec Mobility et INGEROP.

A propos de VINCI Autoroutes

Premier opérateur d’autoroutes en concession en Europe, VINCI Autoroutes accueille chaque jour plus de 2 millions de clients sur le réseau de ses six sociétés concessionnaires : ASF, Cofiroute, Escota, Arcour, Arcos et Duplex A86.
Partenaire de l’Etat et des collectivités territoriales, VINCI Autoroutes dessert en France 10 régions, 45 départements, 14 métropoles, plus d’une centaine de villes de plus de 10 000 habitants et des milliers de communes rurales situées à proximité de son réseau concédé.
Chiffres clés : réseau de 4 443 km d’autoroutes – 187 aires de services – 266 aires de repos – 320 gares de péage.
Retrouvez toutes les informations sur : www.vinci-autoroutes.com, facebook.com/VINCIAutorouteswww.fondation.vinci-autoroutes.com, Twitter @VINCIAutoroutes

Le projet de l’autoroute A355 de contournement ouest de Strasbourg est financé par la Banque Européenne d’Investissement (BEI). Ce prêt de la BEI à ARCOS est garanti par le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), pilier central du Plan d’investissement pour l’Europe communément appelé « plan Juncker ». Initiative commune du Groupe BEI et de la Commission européenne, le plan Juncker a pour objectif de mobiliser l’investissement privé dans des projets et des secteurs qui revêtent une importance stratégique pour l’Union Européenne.